En ce début 2012, les épiciers indiens ou pakistanais de Manama sont réticents à plonger  dans leur caisse à la recherche d’une pièce de 500 fils (environ un euro). Car la probabilité d’en retrouver une est pratiquement nulle. Emise à partir de 2000, elle n’est pourtant pas très ancienne, et elle était d’un usage courant au quotidien. Elle est désormais introuvable: l’Autorité monétaire bahreïnie (BMA) a brusquement décidé de la retirer en totalité de la circulation. Parce que cette pièce portait au revers le dessin du monument de la Perle, symbole de la mobilisation massive du “printemps de Manama”, du 14 février au 15 mars 2011. Sur la place du même nom (Dawar al-Lulu, Place de la Perle), le monument, érigé en 1981, célébrait les six Etats du Conseil de coopération du Golfe, et la perle naturelle, ressource principale de la région avant le pétrole. Après la proclamation de l’état d’urgence, le 15 mars, l’une des premières mesures décidées par les tenants de la ligne dure avait été de détruire le monument, et de transformer la place circulaire en voie rapide. Mais, même disparu physiquement, le monument reste omniprésent au Bahreïn. Les opposants essaient  toutes les semaines d’approcher le site, rebaptisé (« Carrefour al-Farooq »), strictement interdit d’accès par des barbelés et des barrages des forces spéciales. La silhouette du monument est partout visible, taguée sur tous les murs de l’archipel, malgré les efforts des brigades nocturnes chargées de recouvrir les slogans anti-monarchiques. Et, dans les quartiers chiites, on érige régulièrement des modèles réduits du monument, de quelques décimètres à plusieurs mètres. Les hardliners ont voulu supprimer un monument symbolique: à  l’évidence, ils ont échoué. Le monument de la Perle est désormais devenu un lieu de mémoire politique hors sol…


Cliquez sur les photos pour les agrandir. Sources: photos JP.Burdy 2011 & 2012
(dont captures d’écrans de blogs bahreïnis)

La place de la Perle, février 2011

La place de la Perle, avant le 15 mars 2011

« Al-Farooq Junction », 29 mars 2011

Caricature de Carlos Latuff, février 2012

Septembre 2011, quartier (majoritairement chiite) de Tubli

Décembre 2011, quartier chiite d’al-Dair (Muharraq)

Janvier 2012,  Muharraq

Janvier 2012, route de Budaiya